Pour poursuive notre chemin sur le référencement naturel, je trouve très judicieux de vous éplucher une à une les tâches qui s’enchaînent pour constituer ce service. Ainsi, nous allons les traiter en plusieurs articles successifs pour ne pas saturer la tête et pour bien distinguer chaque étape et mettre en évidence sa valeur.

Le choix du ou des mots clés

Aujourd’hui, dans cet article, je vais vous montrer comment procéder au choix des mots clés d’un site Internet. C’est une étape décisive pour le référencement, car l’intensité du travail ainsi que la facilité ou la difficulté d’acquisition des objectifs reposent sur celle-ci.

Le premier choix de mots clés du propriétaire du site

La première proposition des mots clés est logiquement faite par le propriétaire du site sujet. Celui-ci procure, au responsable de référencement, plusieurs mots ou expressions qui sont les plus utilisés dans le domaine du site (ex : malade, médecin ou médicaments pour le domaine de la santé). Le client souhaite donc voir apparaître son site dans les premiers résultats des moteurs, suite à des recherches effectuées à partir de ces mots ou expressions.

Choisir le mot clé principal du site

Parmi ces mots clés proposés, le client choisit celui qu’il trouve le plus important pour son site. A ce moment là, il faut déjà mettre à l’esprit qu’un mot peut être trop vague sur le web, et concerne un domaine trop vaste. Par exemple, si nous prenons le mot « santé », alors que notre site parle de la santé des enfants, il sera préférable de prendre l’expression « santé enfants » ou « santé des enfants ».
Cette procédure est valable pour tous les autres mots clés.

Trouver les mots clés finaux

Les mots clés proposés par le client ne sont pas toujours les mots clés finaux. Nous venons juste de voir cela avec le mot « santé », ils peuvent changer !
Pour pouvoir décider de ce qu’on attribuera au site comme mots clés, il faut passer ces suggestions de mots au moins aux deux types de recherche suivants :
Nous faisons appel seulement à notre bon ami Google

1/ L’outil de planification de mots clés de Google :

Aller sur ce lien : https://ads.google.com/aw/keywordplanner/home

 

Ici nous utilisons seulement le premier onglet « Recherche de nouveaux mots clés ». Il suffit ensuite d’écrire sur le champ présent le ou les mots qu’on veut : « santé » par exemple, puis cliquer sur « DEMARRER »

 

 

Un tableau très intéressant va s’afficher pour nous aider à en tirer quelques mots clés :

 

Vous voyez ? La première colonne nous montre notre mot clé ainsi que d’autres idées de mots clés, la deuxième indique le nombre de recherches mensuelles effectuées par les internautes, la troisième qui est la dernière colonne que nous considérons, nous montre l’état de la concurrence.

Prenons notre mot clé « santé » (Il faut savoir qu’en référencement un mot accentué est différent du même mot sans l’accent)

Santé —–> 100 – 1k ——> Faible : Cela veut dire que le mot « santé » est recherché en moyenne 100 à 1000 fois par mois. La concurrence est faible, ce qui veut dire qu’il y a encore moins de sites qui l’utilisent.
Pour décrire les bons mots clés dans ce tableau, il faut trouver ceux qui ont de gros volumes de recherches mensuelles mais que par contre la concurrence est faible.
Le mot « santé » pourrait donc être un bon mot clé. Sauf qu’il faut se rappeler que ce domaine est trop vaste.
C’est pour cela qu’il y a ces autres idées de mots clés pour nous guider. C’est à nous de voir tous les mots qui nous intéressent.

2) La page de recherche Google (Tout simplement)

 

 

Le premier outil que nous avons vu peut déjà suffire, mais pour connaître le nombre proche de la réalité de recherches, nous devons faire une recherche directe avec cette page.

Ce qui nous intéresse ici ce n’est pas la liste des sites mais le chiffre qui se trouve au dessus des résultats : je l’ai souligné en rouge sur cette image : 628 000 000 résultats.

Actuellement, il y a déjà 628 000 000 pages qui concourent pour ce mot clé « santé ». C’est déjà trop saturé ! Ce ne sera pas étonnant si notre site ne s’affiche pas dans les 3 ou 5 pages de résultats de Google.

J’ai testé l’expression « santé enfants », et j’ai encore trouvé 560 000 000 résultats…

En résumé, comment utiliser clairement ces deux outils ?
Si par exemple nous avons 6 mots ou expressions proposés par le client : nous les testons d’abord dans notre premier outil de planification de mots clés ; celui-ci nous sort des résultats que nous apporterons un par un dans notre page de recherche de Google. Selon le chiffre donné par Google, nous pourrons décider de prendre ou pas chaque mot testé.

Conclusion

Voilà, nous avons entamé cette première étape qui nous permet de faire le bon choix des mots clés d’un site. Il faut être vigilant et patient dans cette étape car elle est concluante pour notre référencement.

Prochainement, nous verrons l’optimisation de site pour des mots clés donnés …