On voit souvent des posts passés de nos abonnés qui se posent la même question que nous : est-ce que l’on voit toujours mes posts ? Pourquoi je ne vois plus les posts de mes amis ?

Mes publications Facebook ont-elles une bonne visibilité ? Pourquoi je n’apparais pas dans le fil d’actualités de mes abonnés ?

Il faut savoir que fin 2019, la portée moyenne des publications Facebook a baissé de 2,2 %, signifiant ainsi que vos abonnés voient 5,5 % de vos publications.

En fait, c’est Facebook qui décide. Son algorithme, appelé dans ses débuts Edgerank, dicte qui voit vos publications et qui ne les voit pas !

 

C’est quoi l’algorithme de Facebook ? Comment fonctionne t’il ?

Commençons par un tout petit peu d’histoire…

 

2004 : Naissance de Facebook.

naissance de Facebook

2006 : Le fil d’actualité fait son apparition.

2007 : Invention du bouton « Like ».

Algorithme de Facebook - invention du bouton like - Pep's e-media

2009 : Apparition du premier algorithme lançant ainsi un ordre de tri pour les fils d’actualité calculé sur la popularité des publications.

2015 : Facebook met en place la fonctionnalité « Voir en premier » permettant ainsi aux utilisateurs de voir en haut de leur fil d’actualité, les pages de leur choix

2016 : L’algorithme prend désormais en compte la valeur des publications, basée sur le temps que les utilisateurs passent à les consulter, même s’ils ne les partagent pas ou ne cliquent pas sur « J’aime ». Et diffusion en priorité des vidéos en direct qui ont beaucoup plus de succès que les vidéos normales.

2017 : est l’année des grands changements par l’ajout des mentions « J’adore », « Drôle », « Triste », « En colère » qui viennent s’ajouter à « J’aime ».

 

Boutons réactions Facebook - Algorithme de Facebook - Pep's e-media

2018 : L’algorithme affiche en priorité les publications qui génèrent des engagements à forte valeur ajoutée, tels que des commentaires, réactions et réponses aux commentaires. Les publications partagées entre amis sur Messenger sont également prises en compte.

Le but est d’augmenter la qualité au lieu de la quantité et du temps passé par les utilisateurs sur Facebook.

Cependant, c’est l’affolement chez les marques qui s’inquiètent sur leur contenu naturel qui sera ainsi moins visible dans les fils d’actualité au détriment des publications d’amis, de membres de la famille et de groupes.

Elles devront s’adapter en générant des engagements.

2019 : Introduction de « Pourquoi je vois ce post ? » afin d’aider l’algorithme à se mettre à jour et à mieux privilégier ou sanctionner les publications qui se présentent à vous.

Il prend le doux nom de « News Feed Algorithm ».

 

A quoi sert-il ?

Lorsque Facebook a introduit son algorithme (Edgerank) en 2010, le but était de répondre à plusieurs problèmes :

  • Il y avait une surabondance de contenu dans un fil d’actualité devenu trop dense, les internautes étant de plus en plus nombreux à s’inscrire.
  • Susciter l’intérêt en proposant du contenu personnalisé et rendre accro les utilisateurs.

 

Comment fonctionne l’algorithme de Facebook ?

L’algorithme de Facebook, pour classer le contenu de votre fil d’actualité, est basé sur quatre facteurs :

  1. L’inventaire de tous les messages disponibles à afficher.
  2. Des signaux qui indiquent à Facebook ce qu’est chaque publication.
  3. Prédictions sur la façon dont vous réagirez à chaque message.
  4. Un score final attribué au contenu en fonction de tous les facteurs pris en compte.

Dernières mises à jour sur le classement des vidéos Facebook : fidélité et intention, vidéos et durées de visionnage, originalité.

Qu’est-ce que cela signifie pour les créateurs de vidéos Facebook?

  • Fidélité et intention : maintenant et plus que jamais, Facebook accorde une grande valeur aux relecteurs.
  • Vidéos et durées de visionnage : Facebook apprécie les vidéos avec des durées de visionnage plus longues et seront récompensées en étant placées dans le top du classement. Les vidéos doivent durer au minimum une minute, bien que Facebook recommande d’utiliser une vidéo d’au moins trois minutes.
  • Originalité : l’accent mis par Facebook se poursuit sur le contenu unique. Le contenu réutilisé ou partagé sera pénalisé tandis que le contenu original des créateurs que les gens regardent et revisionnent, recevra un boost de classement.

Le spam et les informations trompeuses pénalisent les pages

Afin de limiter les allégations de santé trompeuses, ainsi que les produits médicaux faussement annoncés, Facebook a amélioré son l’algorithme pour qu’il détecte les titres de spam ou d’appâts cliquables. Ses pages seront ainsi pénalisées jusqu’à temps qu’elles stoppent ce genre de publication.

Est-t’il possible de le biaiser et de l’utiliser à son avantage ?

Si vous visez à atteindre les 2,2 milliards d’utilisateurs actifs de Facebook, vous êtes confronté à une forte concurrence:

  • 1,66 milliard d’utilisateurs actifs quotidiens
  • 4,75 milliards de partages de contenu – par jour
  • Plus de 300 millions de téléchargements de photos – quotidiennement
  • 510 000 commentaires – toutes les 60 secondes
  • 293 000 statuts – toutes les 60 secondes

 

Cinq meilleures pratiques qui peuvent rendre votre contenu plus significatif

1. Soyez un lanceur de conversation

L’algorithme de fil d’actualités de Facebook met en avant le contenu qui favorise les interactions positives entre vos abonnés et les autres.

Tout élément de contenu, des produits à l’éducation en passant par le divertissement – devrait provoquer une conversation.

Vous voulez que votre contenu invite les gens à arrêter leur défilement, à interagir et à partager entre eux.

Sephora établit toujours un équilibre entre la publicité et le début de la conversation avec un contenu organique et sponsorisé bien conçu.

sephora algorithme facebook peps e media

2. Concentrez-vous sur votre public

Votre contenu doit toujours être pertinent pour votre public cible – les personnes autour desquelles vous souhaitez créer une communauté, interagisse.

3. Mettez de l’argent sur votre contenu avec un élan organique

Le nouvel algorithme Facebook valorise le contenu qui fonctionne bien de manière organique en le promouvant par une campagne publicitaire.

Le contenu qui a déjà une forte interaction avec votre communauté sera d’autant plus boosté par une campagne publicitaire, tel un effet boule de neige.

Identifiez les opportunités d’annonces basées sur l’engagement organique des publications et exploitez les outils de Facebook Ads Manager en tirant parti de ces publications dans les annonces.

Inversement, ne gaspillez pas d’annonces publicitaires derrière un contenu organique peu performant. Il vous coûtera plus cher tout en offrant moins en retour.

Si une publication se comporte bien avec l’engagement, les likes et les partages – alors il y a une opportunité de dépenser des fonds publicitaires supplémentaires pour améliorer encore plus cette performance.

4. Évitez les appâts cliquables

Vous vous souvenez de tous ces messages «comme si…» et «partagez si vous êtes…» ?

Ceci est considéré comme un appât d’engagement, il n’ajoute pas de valeur ni d’interaction pour les utilisateurs.

Évitez de demander aux gens de «commenter, aimer et partager» car Facebook pénalise les marques qui encouragent les commentaires, les likes et les partages sur les publications organiques et publicitaires.

5. Suivez les performances de votre contenu

Après avoir publié votre contenu, n’oubliez pas d’utiliser Facebook Insights pour suivre les performances de votre contenu et gardez-en une trace afin d’analyser comment fonctionnent les différents éléments de contenu en termes d’engagement.

En conclusion

Le nouvel algorithme de Facebook est sophistiqué mais il existe des étapes simples à suivre pour que l’algorithme vous soit favorable :

  • Gardez votre contenu significatif en étant un démarreur de conversation.
  • Défendez votre audience.
  • Éloignez-vous des appâts.
  • Boostez votre contenu organique le plus performant.
  • Suivez vos performances avec Facebook Insights et d’autres outils.

 

Nous vous aiderons avec plaisir dans la gestion de votre page Facebook, alors n’hésitez pas à nous contacter :