Community Management : une arme stratégique capitale : la ligne éditoriale

community-management-ligne-editoriale-peps-e-media

Petits conseils entre amis pour bien élaborer sa ligne éditoriale

Facebook, Twitter, LinkedIn, Pinterest, Instagram… pour ne pas nommer les autres…
Les réseaux sociaux ont pris une part conséquente dans le marketing digital : place capitale pour le référencement naturel, l’inbound marketing ou encore le brand marketing.

Cependant, on ne gère pas un compte social d’entreprise comme on gèrerait un compte perso.
Quelle vérité de la Palice ! Mais il est bon de le rappeler :-))

De plus, être présent sur tous les réseaux sociaux pour dire « nous y sommes, occupons tous les réseaux pour que l’on se fasse voir », n’est pas stratégiquement une bonne solution.
J’ai même vu une association hôtelière, que je ne nommerai pas, optant comme stratégie d’ouvrir un compte à chaque fois qu’un réseau social voyait le jour !!!
Aie Aie, ouvrir c’est bien, mails il faut l’alimenter ce compte ! Imaginez les visiteurs se retrouvant devant une page vide et pas qu’une fois !
C’est anti commercial, entièrement négatif !
Bien oui, on ne peut pas être partout, et la qualité prime pour réussir à se faire démarquer.

Il est à noter que certains réseaux sociaux seront plus appropriés à votre activité que d’autres.
Prenons le cas par exemple d’un avocat, choisir « Pinterest » n’est pas forcément judicieux… LinkedIn serait, sans contexte, plus adapté à cette profession.

« Poster » c’est bien, mais pas que…

Il faut savoir être engageant, c’est à dire, « aimer », « partager » et « commenter » les posts de son réseau.
Ainsi, le Saint Graal du marketing digital, c’est quand on nous renvoie la balle ;-)) N’est ce pas ?

Pour cela, il vous faudra réfléchir à une ligne éditoriale suffisamment pertinente afin que vos posts, tout en reflétant l’image de marque de votre entreprise, provoquent de l’engagement.
Cette ligne éditoriale, document précieux, vous permettra de garder votre « ligne » de conduite et de conserver le même ton et identité graphique pour chacun de vos réseaux sociaux occupés.

Il est également intéressant d’être à l’affût de l’évolution du réseau social sur lequel vous oeuvrez, savoir appréhender les nouveautés techniques et déterminer son rythme de publication adéquate.
Facebook remporte la palme d’or dans ce contexte en changeant constamment son algorithme.

Bien démarrer : étudier votre environnement = votre marché et vos concurrents

Cette étude environnementale marketing est une veille récurrente et quotidienne, travail fastidieux, je vous l’accorde, mais indispensable pour une bonne stratégie.
Comme expliqué un peu plus haut, il est important de choisir le bon réseau social selon votre domaine d’activité.
Voici une petite infographie pour vous guider :

Définir sa cible et pour quels objectifs ?

Connaissez-vous le profil de votre clientèle ?

Nos très chers « amis marketing » : les buyers personas vous seront très utiles pour le déterminer.

Ces derniers bien ciblés, couplés à une bonne ligne éditoriale, vos clients deviendront ambassadeurs, et vos prospects des clients.

Les objectifs que vous allez déterminer par réseau social seront mesurables par un ROI et ses KPIs.

Concevoir sa ligne éditoriale

Premier point :

Il vous faudra adopter un ton (sérieux, humour, tutoiement, vouvoiement…), un style graphique (se rapprocher du site internet et des documents corporate pour prendre la même identité).

Deuxième point :

Une ligne éditoriale par réseau social.
Et oui, on ne s’exprime pas sur Facebook comme sur LinkedIn.

Troisième point :

Adapter ses posts aux différents formats que proposent les réseaux sociaux. Aussi non, gare aux textes manquants sur des photos qui peuvent être également déformées, je pense à Instagram…

Petits conseils pour diversifier sa ligne éditoriale par réseau social

1 – Lister les différents contenus que vous pouvez créer vous-même (livres blancs, tutos, gifs, infographies, articles de blog, photos de vos produits, de votre entreprise…),
2 – Pour chaque réseau social, déterminer un objectif soit pour avoir plus de notoriété, plus de visiteurs vers le site internet, augmenter les ventes…

En mettant ces 2 listes côte à côte : objectif par réseau social et les différents contenus, vous serez en mesure de remplir en partie votre ligne éditoriale.
3 – La curation de contenu
Peut-être une bonne alternative, mélangée à du contenu « frais », c’est-à-dire produit par vous-même.
Un outil bien pratique pour une curation simplifiée, est Scoop It.

Mais il y en a tellement ! Je vous laisse découvrir l’outil qui vous correspondra le mieux.
4 – Le calendrier
C’est une excellente source d’inspiration ainsi que les événements annuels régionaux, nationaux, internationaux.

Tout l’enjeu d’une bonne stratégie du community management se tient dans une ligne éditoriale élaborée avec soin. Alors ne passez pas à côté ;-))

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *